Expatriation : 3 pays 'business friendly'

Expatriation : 3 pays 'business friendly'

Business

Beaucoup de jeunes entrepreneurs et d'investisseurs choisissent de développer leurs projets à l'étranger. La plupart sont attirés par la diversité du marché et des opportunités à l'échelle internationale. Cependant, il est indispensable de comparer et d'analyser les pays les plus favorables à l'implantation d'une affaire au préalable. Voici notre sélection des trois pays d'expatriation « business-friendly ».

Le Danemark : transparence et stabilité

L'un des plus grands atouts du Danemark réside dans la prospérité de son économie. En 2018, son PIB atteint les 286 milliards de dollars avec une population active de 78%. C'est un pays qui prône la distribution équitable de la richesse. Ce qui offre une certaine garantie de stabilité pour un projet naissant.

Les secteurs qui se développent le plus au Danemark sont la T.I.C (technologie de l'information et de la communication), le tourisme ainsi que la production pharmaceutique. On y fait facilement des affaires et les procédures fiscales et juridiques sont favorables pour les entrepreneurs et les investisseurs étrangers.

D'autre part, l'attractivité des salaires et l'abondance des opportunités professionnelles dans ce pays sont des facteurs non négligeables pour les personnes en quête d'une évolution de carrière. Le taux de chômage est extrêmement faible et les indemnités sont très attractives.

En termes de sécurité, le Danemark est qualifié comme étant le pays le moins corrompu du monde. En effet, ce pays dispose d'un système efficace et transparent qui facilite le démarrage d'un projet et qui reste raisonnable sur les taux d'imposition.

Singapour : accessibilité et opportunité

A ce jour, on compte environ 500 entreprises françaises implantées au Singapour. C'est un pays très accessible pour les affaires. Il n'y a presque aucune restriction juridique et douanière. L'enregistrement légal d'une entreprise se fait en quelques minutes et les permis d'importation sont facilement délivrés.

La fiscalité qui taxe à un faible taux (7%) diminue largement les risques d'échecs pour les startups. Les marchés prometteurs au Singapour tournent autour des produits cosmétiques, de la biotechnologie, de l'hôtellerie ainsi que des vins et spiritueux. Les opportunités sont abondantes et évolutives.

Quant au coût, c'est une destination abordable pour s'expatrier et débuter un commerce en tant que particulier. Un vol pas cher vers Singapour coûte entre 300 à 400 euros. Les logements et les infrastructures sont modernes, la sécurité est également stable. Ce sont des facteurs indispensables pour une qualité de vie raisonnable.

La Nouvelle-Zélande : performance et connectivité

La Nouvelle-Zélande bénéficie d'une situation géographique stratégique pour les affaires. Elle se place au centre des marchés internationaux. Son réseau de transport est accessible à tous les réseaux commerciaux, surtout l'Asie. Le système d'import-export de ce pays figure parmi les plus performants.

Son plus grand atout économique réside dans la connectivité. En effet, la Nouvelle-Zélande possède des connexions à fibres optiques extrêmement rapides qui permettent une connexion permanente avec le reste du monde. C'est un avantage considérable pour le développement d'une affaire.

Le développement socio-économique de la Nouvelle-Zélande se fonde sur la majorité des secteurs en plein essor tels que l'agroalimentaire, le textile, les transports ainsi que le tourisme. La réussite d'un projet implanté dans ce pays est pratiquement garantie.

Par ailleurs, la qualité de vie est attrayante aussi bien pour les voyages touristiques que pour l'expatriation. Toutefois, le prix d'un voyage vers la Nouvelle-Zélande s'avère plutôt coûteux. En faisant une comparaison, un vol pas cher peut encore atteindre 800 euros.