Qu'est-ce que la French Tech ?

Qu'est-ce que la French Tech ?

Business

Les petites et les moyennes entreprises donnent parfois l'impression d'être oubliées sur l'échiquier de l'économie nationale française. C'est dans le but d'en finir que les acteurs politiques ont pensé à l'élaboration de la French Tech. Avez-vous une idée de ce dont il s'agit ? Sinon, nous avons pris le soin de vous exposer ici, l'essentiel de ce qu'il y a à savoir au sujet de la French Tech.

French Tech : brève présentation

La French Tech est en réalité un vocable qui désigne l'ensemble des intervenants dans l'environnement des jeunes entreprises françaises aussi bien à l'étranger que sur le territoire national. Cette dénomination regroupe donc aussi bien ces entreprises naissantes que les investisseurs, les acteurs publics, les ingénieurs, les associations ou les entrepreneurs qui mettent tout en œuvre pour favoriser leur performance.

Née de la volonté de l'État et plus précisément sous l'impulsion du Ministère de l'Économie en 2013, elle est accessible à tous. La French Tech a pour but d'améliorer la visibilité des start-ups françaises novatrices qui ont de grands objectifs de croissance à atteindre. Elle vise à créer des connexions entre les différents acteurs. Ce label est décerné aux métropoles reconnues pour leur dynamisme ainsi qu'aux jeunes entreprises créatrices.

De même, contrairement à l'idée que se font de nombreuses personnes, il n'est pas obligatoire d'être une entreprise qui se consacre uniquement au numérique avant de pouvoir bénéficier de la French Tech. Pour accéder à cette dernière, l'entreprise doit se joindre au réseau après une inscription sur le site Internet et remplir le formulaire d'inscription.

French Tech : les villes distinguées

Le réseau de la French Tech est en majorité implanté dans la métropole française. À ce jour, il regroupe de nombreuses grandes villes garanties par le label. Parmi elles, neuf ont été distinguées en novembre 2014. Il s'agit :

De Toulouse,

De Nantes,

D'Aix-Marseille,

De Lyon,

De Grenoble

De Rennes

De Lille

De Bordeaux

De Montpellier.

Il faut attendre juin 2015 pour que 4 écosystèmes soient à leur tour récompensés. Il s'agit de Nice, de Brest, de la Lorraine et de la Normandie. En 2016, l'Alsace dans le domaine des sciences, Angers dans celui de l'industrie, Saint-Étienne en matière de design et Avignon dans le secteur culturel se sont ajoutés.

La French Tech va même au-delà des frontières nationales et labellise une ville étrangère telle que New York. Désormais, Shenzhen, Londres et Hong Kong font aussi partie des plaques tournantes de la French Tech dont la labellisation est désormais connue de tous.

French Tech : les avantages

La French Tech offre de réelles opportunités à tous ses acteurs. Elle permet par exemple aux très petites, aux petites et aux moyennes entreprises de faire partie d'un réseau de ressources qui comprend de grands groupes qui ont la capacité de faciliter leurs activités. Obtenir le label offre aussi la possibilité d'accéder à des fonds spécifiques.

De plus, les villes qui postulent offrent déjà un important soutien à tous leurs acteurs. Ainsi, ces derniers peuvent aisément bénéficier des informations ainsi que des avantages d'un réseau hétérogène. En outre, il s'agit d'un environnement actif qui a pour vocation d'accompagner, de prodiguer des conseils et de rendre toutes les start-ups beaucoup plus dynamiques.