Quelle place pour l'intelligence émotionnelle dans le management ?

Quelle place pour l'intelligence émotionnelle dans le management ?

Tech

Le bien-être des employés est devenu une fin pour beaucoup d'entreprises. Afin d'y parvenir, elles usent de tous les stratagèmes. Celle qui aujourd'hui prend le plus d'ampleur est la technique qui repose sur l'intelligence émotionnelle. Mais quelle place tient-elle réellement dans le management d'entreprise?

Qu'est-ce que l'intelligence émotionnelle?

C'est le psychologue Daniel Goleman qui a fait connaitre le terme "intelligence émotionnelle". Psychologue diplômé d'Harvard, il souhaite établir l'importance qu'elle peut avoir sur vos performances au travail. Elle se base sur la faculté à déterminer vos émotions et à les contrôler. Terme devenu très tendance dans la gestion des ressources humaines de beaucoup d'entreprises, elle leur a permis de devenir plus humain et plus à l'écoute de leurs salariés.

En effet, pour être plus productif et efficace dans leur travail, les employés recherchent aujourd'hui la reconnaissance et l'intérêt de leurs employeurs et de leurs collaborateurs. Ils ont envie de se sentir plus à l'aise dans leur travail. Un bien-être que l'intelligence émotionnelle peut offrir, en favorisant la synergie entre les équipes. C'est une cohésion indispensable pour atteindre plus facilement les objectifs et pour vous aider à agir de façon cohérente selon la situation. En effet, même avec de l'expérience et une grande connaissance, vous ne réussirez pas forcément dans le monde professionnel sans maîtriser vos émotions.

Quels sont les bases de l'intelligence émotionnelle en management ?

Pour comprendre l'intelligence émotionnelle, il faut en premier lieu avoir une conscience de soi. C'est-à-dire qu'il faut connaitre votre force et votre faiblesse. Aussi, vous devez prendre conscience de ce qui vous fait avancer dans l'accomplissement de vos tâches. Ainsi, vous devenez plus performant et apprenez de vos erreurs. Ce qui vous amène au contrôle de soi appelé aussi autogestion, une faculté qui vous permet de maitriser les émotions négatives comme la colère, souvent source de stress pour vos collaborateurs.

L'intelligence émotionnelle facilite également l'évaluation de votre motivation au travail, un élément clé qui vous permet d'être plus à l'aise dans ce que vous entreprenez. Il vous rend plus optimiste et vous donne l'entrain nécessaire pour avancer dans vos projets professionnels. Toutefois, toutes ces capacités nécessitent beaucoup d'empathie. L'intelligence émotionnelle est une faculté qui vous pousse à observer, à comprendre les sentiments des autres et à réagir en conséquence. C'est un atout majeur pour vous. En effet, elle facilite le contrôle de vos réactions tout en favorisant la cohésion et le travail d'équipe. Elle vous apprend également à repérer les meilleurs talents lors des recrutements, des atouts qui sont indispensables pour faire évoluer votre entreprise et maintenir sa productivité.

Comment améliorer son intelligence émotionnelle en management?

L'intelligence émotionnelle est un élément clé pour la santé et le bien-être de vos collaborateurs. Y porter une grande attention vous permet de mieux agir et réagir. Pour l'améliorer, vous devez non seulement évaluer ceux qui travaillent avec vous mais également vous évaluer. Ainsi, vous saurez ce qu'il faut corriger dans votre comportement. L'intelligence émotionnelle peut aussi être favorisée par l'organisation de team-building pendant lequel l'équipe apprend à se connaitre grâce à des activités organisées en dehors du cadre professionnel.

Des moments de détente que les entreprises peuvent offrir en organisant des voyages, des excursions, des concours sportifs ou des sorties culturelles sont également parfaits. L'intelligence émotionnelle s'intègre aussi grâce à des formations proposées par des agences spécialisées dans le domaine. En l'introduisant dans votre programme de formation, vous permettez à l'entreprise d'être plus productive, d'améliorer la réalisation des tâches et de faciliter l'atteinte des objectifs.